banner_reseau

Réseau d’observateurs sur le milieu côtier

Aléas - changements environnementaux - patrimoine - paysage

L'application du réseau d'observateurs est actuellement en cours de mise à jour pour la rendre plus fonctionnelle et adaptée aux nouvelles technologies. Pour être informés par courriel du lancement de la nouvelle version, vous pouvez vous inscrire à notre liste de diffusion en cliquant ici.

Objectifs du réseau d'observateurs

Depuis plusieurs années, le réseau d’observateurs sur le milieu côtier vise à documenter les phénomènes et les transformations naturelles et humaines qui influencent l’évolution du littoral du Québec maritime. Il peut s’agir des effets sur le littoral des aléas côtiers (ex. érosion, inondation et submersion) et des événements météorologiques (tempête, pluies intenses, etc..) ou encore de l’évolution à court et long termes des paysages côtiers naturels et humanisés qui caractérisent le patrimoine du Québec maritime

En côtoyant quasi quotidiennement le littoral, les citoyens côtiers sont bien placés pour observer les changements au fil des événements et des saisons. Nous désirons ainsi mettre à profit les observations et les connaissances acquises par la population locale.

Le partage de documents, d’archives et de photographies du littoral nous permettra de monter une importante banque d’informations visuelles qui sera très utiles à l’équipe du laboratoire de dynamique et de gestion intégrée des zones côtières et de la Chaire de recherche en géoscience côtière. Ces informations permettent d’intégrer davantage le savoir des communautés côtières dans nos analyses sur la compréhension de l’évolution de la zone côtière. Elles peuvent permettre d’identifier des événements qui ont eu des impacts importants sur les systèmes côtiers, ou encore témoigner des changements dans l’organisation du territoire. Ces informations peuvent même orienter les travaux de recherche et aider à cibler des secteurs d’étude.

Qui peut faire partie du réseau?

Toute personne qui fréquente régulièrement la zone côtière et qui désire partager ses observations avec notre équipe de recherche peut faire partie du réseau.

Fonctionnement

Le fonctionnement du réseau se veut simple et efficace. Il n’y a pas d’engagement officiel pour faire partie du réseau et c’est sans frais. Nous désirons toutefois nous assurer que l’information transmise soit claire, scientifiquement valide et facilement utilisable. C’est pourquoi nous proposons quelques directives et une structure pour l’entreposage des données. Toute personne qui désire partager de l’information doit s’inscrire et devenir membre du réseau.

Types d’information à recueillir

L’information est basée sur l’acquisition de différents types de documents (archives, cartes, plans, photographies, textes, carnets de notes) accompagnés d’une description.

Les principaux sujets d’intérêt sont les suivants :

  • Impacts des tempêtes sur le littoral et sur les infrastructures côtières;
  • Impacts des glaces sur le littoral;
  • Arrivée et départ des glaces;
  • Érosion des plages et de la côte;
  • Évolution des paysages côtiers (changement dans l’utilisation et l’affectation du territoire, transformation naturelle et humaine du littoral);
  • Activités humaines sur le littoral (milieu de vie);
  • Modification des écosystèmes;
  • Vieilles photographies et archives du littoral;
  • Tout phénomène particulier qui suscite l’intérêt des citoyen(ne)s.

Pour ceux qui possèdent déjà des photographies des dernières années ou décennies, nous recommandons fortement de prendre des photos actuelles qui montrent bien les changements selon les mêmes repères visuels. Les séries temporelles d’un même lieu sont très pertinentes afin d’évaluer les changements de la côte. Il peut s’agir autant de photographies comparatives des années 1950 aux années 2000 que de 2005 à 2008 par exemple.